Le Tai-chi-chuan

Le Tai-chi-chuan. On sait que les seniors sont sujets aux chutes, à cause de la perte de proprioception (sensibilité des terminaisons nerveuses situées sous les pieds et détérioration des fonctions équilibrantes de l'oreille interne). Le tai chi stimule intensément cette proprioception, et la lenteur des gestes permet aux pratiquants de réapprendre à écouter leur corps, leurs postures, et à effectuer les corrections nécessaires au maintien de la verticalité.

********************************************************************************************************************************** 

La pratique du tai chi chez les séniors

Le symptôme le plus fréquemment constaté chez les seniors, et qui les font douter de leur capacité à faire du tai chi, concerne les douleurs articulaires : rhumatisme, arthrose, tendinites, capsulites, etc. Ces pathologies (qui existent aussi chez les plus jeunes) sont dues à la détérioration des cartilages et à l'inflammation des tissus périphériques.

L'ennui, c'est que le réflexe de la plupart des gens est d'arrêter de bouger pour faire cesser la douleur. Ils rentrent ainsi dans un cercle vicieux : moins on bouge, plus l'articulation se "fossilise" ; plus elle se bloque, plus cela fait mal lorsque l'on bouge ; moins l'on bouge, plus les muscles se relâchent ; moins ils sont vascularisés, plus les tendons se durcissent.

La pratique du tai chi retonifie en douceur les muscles, les assouplit et favorise la répartition de la synovie dans les articulations. S'il faut faire un effort durant les premières séances pour surmonter les douleurs, il s'avère qu'au bout d'une heure de mouvement, celles-ci disparaissent. Au bout de quelques mois, on constate une meilleure amplitude de tous les mouvements.

Le tai chi permet d'améliorer son équilibre Le travail intense "d'enracinement" renforce les jambes, les cuisses, et redonne souplesse et puissance à l'articulation coxo-fémorale (hanches). Les postures bien axées sur la verticale, avec une base solide au sol, redonnent à l'ensemble du corps une sensation de centrage et de stabilité.

Ils retrouvent une confiance en soi non négligeable, et une confiance dans leur propre corps qu'ils réapprennent à maîtriser. Une meilleure circulation des flux En vieillissant, la capacité respiratoire diminue : le souffle remonte de plus en plus vers le haut, est de plus en plus court, jusqu'au "dernier souffle". La respiration lente du tai chi oblige le pratiquant à faire redescendre ce souffle de plus en plus bas, à gonfler de mieux en mieux ses poumons grâce à une meilleure amplitude du diaphragme. La ré-oxygénation du corps favorise le ralentissement du vieillissement cérébral, de la peau, de toutes les cellules en général.

Des études ont également démontré la nette amélioration de la tension artérielle chez les hypertendus, et une meilleure circulation sanguine en général. L'entretien des fonctions cérébrales La perte de mémoire liée au vieillissement est indéniable : le système nerveux vieillit d'une part, et l'activité intellectuelle n'est plus aussi intense après 50 ans, car il y a moins d'apprentissages à effectuer (sauf chez les personnes qui ont toute leur vie entretenu leur intellect).

Le tai chi remplace avantageusement les "ateliers mémoire" qui fleurissent dans tous les centres gérontologiques, car il fait travailler le cerveau et le corps en même temps et de manière ludique. Les enchaînements de tai chi doivent s'apprendre, se retenir, par petites bribes rajoutées les unes aux autres sur de longs mois, voire des années.

On assiste à des grandes difficultés de mémorisation les trois ou six premiers mois, mais à une progression très rapide ensuite, comme si la machine, une fois remise en route, repartait pour une nouvelle jeunesse. Les prothèses de hanche et de genou Il n'y a aucune contre-indication à pratiquer le tai chi avec des prothèses articulaires ; il faut simplement que l'enseignant s'informe sérieusement auprès d'un kinésithérapeute, pour adapter certains mouvements à ces cas précis.

Après une opération, le tai chi permet de restaurer plus rapidement l'environnement musculaire qui a souffert de l'incision. Santé mentale et équilibre psychologique La pratique en groupe, on ne le rappellera jamais assez, permet à tout âge de se réinsérer dans une communauté. L'aspect intergénérationnel du tai chi est un facteur essentiel pour nos aînés qui souffrent d'isolement et d'inactivité.

Là encore, les études démontrent que la pratique régulière du tai chi au sein d'un groupe améliore le sommeil, diminue le stress, redonne confiance en soi et entretient un goût de vivre certain. De 7 à 97 ans, le tai chi est une grande école d'acceptation de l'autre et de partage de l'espace, tous réunis dans un même souffle et une même concentration. C'est cela aussi, l'équilibre : entretenir son autonomie physique, tout en conservant sa place dans son environnement.

**********************************************************************************************************************************

Cette pratique traditionnelle chinoise s'est combinée au fil du temps avec des exercices thérapeutiques modernes. Le Tai-chi permet aux personnes âgées ayant des problèmes de santé (arthrite, problèmes cardiovasculaires) de maintenir une activité physique bénéfique. Toutefois, il est indispensable que vos professeurs soient habilités à travailler avec des personnes âgées.  Le Tai-chi permet de renforcer son tonus musculaire, d'améliorer son équilibre et sa souplesse, grâce à des mouvements fluides et lents. Outre ses effets positifs sur le coeur et les muscles, il est très recommandé dans la prévention des chutes. Le Tai-chi améliore sensiblement la stabilité et la coordination des mouvements.

Le Tai-chi-chuan est une discipline pratiquée depuis des siècles en Chine. C’est l'art martial le plus populaire au Monde. Il aurait été inventé par un moine qui observait un combat entre un oiseau et un serpent. Associant mouvements lents et respiration, cette discipline est accessible à tout âge.

L’essentiel sur le Taï Chi Chuan

C'est la gymnastique la plus populaire en Chine, pratiquée dès l'aube dans les squares et jardins. Martiale, cette gym énergétique douce est, selon les médecins chinois, gage de santé et de longévité. Elle conjugue la relaxation en mouvement, la concentration dans la détente et la maîtrise de soi. Idéal pour  retrouver calme et  sérénité.

C'est quoi ?Sous sa forme yang, c'est la gymnastique la plus populaire en Chine, pratiquée dès l'aube dans les squares et jardins. Elle conjugue la relaxation en mouvement, la concentration dans la détente et la maîtrise de soi. Très facile, elle se compose des 24 mouvements officiels de Pékin.

Pour qui ?  Les jeunes comme les vieux, les agités qui retrouvent le calme et ceux qui ont du mal à se concentrer.

Comment ? Les mouvements de détente et d'étirement se font au ralenti, en douceur et sans résistance. On respire de façon abdominale et on prend conscience de chaque partie du corps (flexion des genoux, relâchement des épaules ou des mains, etc.). En travaillant 30 minutes  par jour, on mémorise rapidement les mouvements. Une fois assimilés, on les effectue au réveil en l'espace de cinq-six minutes. Fin prêt à attaquer la journée !

Résultats : déployer son corps dès le matin est très détendant, ça apprend à maîtriser ses gestes et favorise la concentration.

Equipement : une tenue souple et ample, qui ne serre ni la taille ni le corps, et des baskets légères.

**********************************************************************************************************************************   

Taï Chi Chuan : la méditation en mouvement

Le Tai-chi-chuan, c’est cette fameuse gymnastique d’origine chinoise. Entre méthode de relaxation et art martial, cette pratique a de plus en plus de succès en France. Comment se pratique-t-elle ? Quels sont ses bienfaits ? Le point sur un moyen de retrouver l’harmonie vieux de plusieurs siècles. 

Le Tai-chi-chuan est une discipline pratiquée depuis des siècles en Chine. C’est l'art martial le plus pratiqué au Monde. Il aurait été inventé par un moine qui observait un combat entre un oiseau et un serpent.

Abc du Tai-chi-chuan

Le Tai-chi-chuan est un savant mélange de gestes et de postures à réalisés en les enchaînant. Il évoque à la fois une danse lente et un combat au ralenti. Le principe est simple. Il s’agit d’effectuer des gestes lents et souples. Ceux-ci doivent impérativement être faits de manière continue, afin d’éviter les saccades et les arrêts brutaux. Les enchaînements peuvent parfois comporter jusqu’à 100 mouvements différents ! La respiration est également au centre des exercices. Celle-ci doit être lente et profonde. Les séances durent environ une demi-heure et ont lieu généralement deux à trois fois par semaine. Certaines variantes vont utiliser des instruments (bâton, épée…).

 Des règles strictes

 Contrairement à ce que l’on peut croire, les mouvements ne sont pas aléatoires. Ils sont codifiés et les enchaînements font partie de l’enseignement. Sachez qu’il existe plusieurs écoles de Tai-chi-chuan, qui vont avoir des spécificités différentes. Mais dans l’ensemble, si les mouvements varient, les règles de base sont les mêmes, comme par exemple :

  • Garder le sommet du crâne vers le haut ;
  • Laisser les épaules tomber ;
  • Ne pas utiliser la force ;
  • Rester toujours relaxé ;
  • Garder les articulations souples ;
  • Réaliser des mouvements fluides ;
  • Faire les enchaînements en continu.

**********************************************************************************************************************************   

Vous avez dit "Chi" ?

Le Tai-chi-chuan est connu comme une discipline de la santé et de la longévité. Il est notamment employé dans les hôpitaux en Chine. Mais qu’en est-il réellement ? La théorie à la base de ses bienfaits prend appui sur le "Chi". Car le Tai-chi-chuan faciliterait la circulation de cette énergie corporelle au sein de notre organisme. Or toujours selon ces préceptes, c’est lorsque le Chi se retrouve bloqué à un endroit précis que nous tombons malade. Cette activité jouerait donc un rôle préventif.

 Quels effets réels sur la santé ?

 Si les effets du Tai-chi-chuan sur le "Chi" restent peu étudiés scientifiquement, les bienfaits de cette gymnastique sont réels. Ainsi, il a l’avantage d’être accessible au plus grand nombre : nul besoin d’être un athlète accompli pour débuter.

 Il permet, chez les plus jeunes notamment, de prendre conscience de chaque partie de son corps. Les enchaînements de mouvement vont développer à la fois la souplesse, la coordination et de manière générale le dynamisme. De plus, les techniques respiratoires et les mouvements souples permettent une relaxation profonde.

Le Tai-chi-chuan est d’ailleurs une méthode éprouvée pour gérer le stress et retrouver le calme. Il est d’autant plus efficace si les mouvements sont pratiqués en plein air. Certains prétendent également qu’il aurait des vertus sur le système immunitaire. Mais rien n’a jamais été prouvé en la matière…

********************************************************************************************************************************** 

Une Question sur la Santé des 50 ans et plus : http://50ansetplus-sante.e-monsite.com/pages/.html

Une Question sur l'emploi des 50 ans et plus  :  http://50ansetplus-emploi.e-monsite.com/

**********************************************************************************************************************************   

 Soutenez celles et ceux qui s'investissent chaque jour pour mettre à jour le site. N'hésitez pas à communiquer ce site auprès de vos amis, de votre entourage, de vos proches sur les réseaux sociaux. Vous aussi faites découvrir le site et encouragez les personnes qui contribuent au dévelopement du site. 

Toutes les informations sont données à titre indicatif et n'engage en rien l'éditeur de ce site.
Le site ne peut être tenu  responsable du contenu et décline toute responsabilité en cas d'erreur.


K S N  production :  Concepteur et réalisateur  du Site.  

MOANA Company :  LEADER des sites des 50 ans et + . Créateurs de projets et de sites Web.

Copyright 2013 , tous droits réservés. Les marques mentionnées sur ce site appartiennent à leurs propriétaires respectifs. 

L'utilisation de ce site implique l'acceptation des Conditions Générales d'Utilisation et des Mentions Légales.

Ajouter un commentaire